Uderzo

Albert Uderzo, né Alberto Aleandro Uderzo le 25 avril 1927 à Fismes (Marne) et mort le 24 mars 2020 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est un auteur de bande dessinée français. Il a notamment travaillé pour les journaux France-Soir et France Dimanche et pour les magazines Tintin et Pilote. Il est l’auteur, avec Jean-Michel Charlier, de la série Tanguy et Laverdure. Il a créé avec René Goscinny, les séries Oumpah Pah et Astérix.

De 1959 à 1977, Albert Uderzo a dessiné vingt-quatre albums d’Astérix sur des scénarios de Goscinny. Il reprend seul la réalisation de ses aventures à partir de 1980, pour huit albums. En 2013, paraît le premier album du tandem Jean-Yves Ferri – Didier Conrad, auquel il a confié le guerrier gaulois. Il continue cependant d’exercer son droit de regard sur le scénario et le dessin.

Publié dans 111 langues et dialectes, Astérix demeure la bande dessinée la plus traduite au monde. 380 millions d’albums ont été vendus de 1959 à 2019. Paru fin 2019, La fille de Vercingétorix, dernier album de la série, a été tiré à cinq millions d’exemplaires.

Sources : Wikipedia
Delucq sur Twitter
Zep sur Instagram

Coronavirus

Les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé sont claires : le plus important est de se laver les mains, d’éviter de se toucher le visage et de garder ses distances. Il faut porter un masque si on est malade ou quand on s’occupe d’une personne présumée infectée par le coronavirus.

« Porter un masque peut vous empêcher de transmettre la maladie à quelqu’un d’autre », soulignait récemment le Dr Mike Ryan, directeur des programmes d’urgence de l’organisation onusienne. Mais « il y a des limites quant à la capacité du masque à vous protéger d’une contamination », ajoutait-il.

Mais le message ne semble pas passer pour tout le monde.

« Je suis surpris de voir par la fenêtre de mon ministère le nombre de personnes qui sont dans la rue avec des masques alors que cela ne correspond pas à des recommandations », a déclaré lundi le ministre français de la Santé Olivier Véran, dénonçant aussi les « vols dans les hôpitaux ».

Porter un masque peut avoir un effet contre-productif car les règles d’utilisation et d’élimination sont strictes : se laver les mains avant, l’installer sur le visage sans que l’air ne puisse passer, ne pas toucher le masque une fois qu’il est en place ou se laver les mains tout de suite si c’est le cas…

Mais « les gens sont tout le temps en train de manipuler leur masque et c’est potentiellement en le manipulant qu’on se contamine, puisque par hasard si on a croisé le virus, il y a du virus sur le masque », a expliqué le Directeur générale de la Santé en France Jérôme Salomon.

Et le risque est similaire pour les gants.

« Si les gens n’arrêtent pas de se toucher le visage, les gants ne servent à rien », explique à l’AFP le Dr Amesh Adalja, du Centre pour la sécurité sanitaire Johns Hopkins aux Etats-Unis.

Le virus ne se transmet pas par la peau, mais quand la main (ou le gant) transfère des gouttelettes infectées jusqu’au nez ou à la bouche.

Or selon une étude publiée en 2015 dans la revue American Journal of Infection Control, on se toucherait le visage une vingtaine de fois chaque heure.

Sources : L’Obs

Street Art

L’art urbain ou street art est un mouvement et un mode d’expression artistique, qui s’affirme ou se revendique ainsi à partir de la fin du XXe siècle.

Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans l’espace public, et englobe diverses techniques telles que le graffiti sur mur, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l’affichage et le collage. (source : Wikipédia)

Une très bonne explication des graffitis et du street art à lire ici.


En 2011, je vous avais proposé un premier album Graffiti

En 2020, je vous propose un nouvel album Street Art, avec des découvertes spectaculaires glanées au cours de nos randonnées, et aussi à travers les rues de Marolles.

Le Calendrier de la Culture

Le calendrier de l’Avent, vous connaissez ?
Et bien, moi, je vous propose le calendrier de la Culture !
Une fenêtre pour chaque date à ne pas oublier !

Retrouvez quelques images du
Concert de jazz 2019
sur cette page

Retrouvez quelques images du
Concert SNL 2019
sur cette page

Photos non autorisées
Bien dommage !!!
pour Teatro naturale ? Moi, le couscous et Albert Camus
et le Théâtre de Brétigny

Retrouvez quelques images du
Concert Crescendo 2019
sur cette page

Retrouvez quelques images du
Théâtre 2019
sur cette page

Téléthon

vendredi 6 décembre
à la salle des fêtes

Concert de Noël

dimanche 15 décembre
Avec l’Ensemble
Kantaldea

Noël des enfants

samedi 21 décembre
à la salle des fêtes

Marolles et la culture

Les Marollais aiment la Culture, et Marolles le leur rend bien !

Après Les Journées du Patrimoine, avec la Compagnie des Hermines (à voir ici)
Après Le Concert de rentrée, avec le Trio de l’Arpajonnais (à voir ici)


Le vendredi 15 novembre, ce sera le Concert de Jazz avec l’ensemble Buenavist’Harpe à 20h30 à la salle des fêtes (en 2018 c’était ici) Isabelle Duval, flûte, Yolande Rodriguez, chant, Céline Mata, harpe, Etienne Mallet, contrebasse, Pierre-Antoine Gillard-Estrada, percussions.
Leur site internet

Le dimanche 17 novembre, SNL nous offrira un concert à l’église,
avec l’Ensemble à cordes de Patricia SAQUET qui interprétera la première symphonie de Bizet, le concerto pour flûtes de Mozart, la romance en Fa de Beethoven pour violon, la symphonie inachevée de Schubert.
(SNL c’est ici)
(Patricia Saquet c’est ici)

Le vendredi 22 novembre à 20h30 à la salle des fêtes, le théâtre de Brétigny fera son spectacle, avec « Teatro naturale ? Moi, le couscous et Albert Camus ».
Leur site internet

Dimanche 24 novembre à 16h30, à la salle des fêtes, la Chorale Crescendo nous fera voyager de la Renaissance au XXIème siècle, à travers 13 chants, accompagnés au piano par Karine Prevotat.
Leur site internet

Les 29 et 30 novembre à 20h45, et dimanche 1er décembre à 15h00, c’est le théâtre à Marolles, avec la Compagnie des Hermines qui nous proposera « La Véranda » de Cyril Gély et Eric Rouquette (en 2018 c’était ici)
Leur site internet

Le 15 décembre, ce sera Le Concert de Noël, à l’église à 16h, avec la chorale basque Kantaldea, qui nous avait régalé en 2013 (en 2018 c’était ici, et Kantaldea est à voir ici)
Leur site internet